Élisabeth Bronitz

J’ai attrapé la gravure comme un virus, pas moyen de s’en débarrasser, c’est devenu chronique, une obsession !

Fallait tout essayer, le vernis mou, l’aquatinte, la pointe sèche, les techniques mixtes. Le zinc pour le noir, le cuivre pour les couleurs. Le feu, les vernis et les acides.

La presse taille douce, la presse taille d’épargne et pour finir la presse litho.
Je n’aime pas avoir les mains pleine d’encre, j’ai peur du feu, imprimer plus de 10 exemplaires me fatigue, le nettoyage c’est la corvée.

Mais, le processus de la création et quand les épreuves sont sagement dans le séchoir et bien j’aime !

Quand j’arrive à l’atelier Kasba le matin, Jean-Pierre est déjà là, les autres arrivent après, on a nos habitudes, on mange très bien, de la gelée de poulette ou la salade de Nicolas et le petit café de Chris avec les chocolats, on se débine un peu pour la vaisselle. Ça discute beaucoup, parfois on se fait remonter les bretelles. On organise des expos, on rencontre plein de gens, d’Espagne, du Mexique et même du Japon ! Y a toujours plein de projets qui arrivent, c’est ça la vie en groupe ça vous porte.

Élisabeth Bronitz

Parcours

C’est à partir de 1993, avec l’eau-forte, qu’est né le parcours artistique personnel d’Élisabeth Bronitz. Elle a commencé à créer des intérieurs, débutant par l’atelier de Dessin de l’académie de Watermael-Boistfort, où elle avait délaissé le modèle pour s’intéresser à l’ambiance du lieu. Dessinant au crayon et au bic sur des plaques de zinc enduites de vernis mou dans l’atelier de Dessin elle filait à l’étage supérieur en Gravure, baigner ses plaques dans l’acide.

Élisabeth est professeure à l’Académie des Beaux-Arts de Watermael-Boitsfort et membre de l’atelier KASBA depuis 2010.

Quelques œuvres

Ses techniques de prédilection sont la lithographie, la xylographie et l’eau-forte.

Derniers articles avec Élisabeth

Exposition “Éditions KASBA, la vie d’un atelier”

Exposition “Éditions KASBA, la vie d’un atelier”

L’atelier KASBA a eu le plaisir d’être invité par la maison de l’imprimerie de Thuin pour proposer une exposition rétrospective de 25 années d’éditions KASBA. L’occasion aussi pour nous d’enfin pouvoir vous faire découvrir notre édition 2020, le pendu dépendu.

lire plus
À bois perdu

À bois perdu

En gravure, l’impression en plusieurs couleurs nécessite logiquement une matrice par couleur. La technique du bois perdu n’a besoin que d’une seule matrice, mais ne nous laissons pas abuser par cette dénomination trompeuse car, comme nous le verrons, le bois n’est pas perdu pour tout le monde.

lire plus
we.art.xl

we.art.xl

Aux deux derniers étages de l’ancienne pâtisserie Veurmeulen, Chris, Élisabeth et Nicolas installent une belle exposition de 5 membres de KASBA, dans le cadre du parcours we.art.xl.

lire plus
La recette de la gomme arabique neutre de Ludmila.

La recette de la gomme arabique neutre de Ludmila.

Aujourd'hui petit cours de cuisine avec Ludmila Krasnova qui prépare de la gomme arabique bien fraîche. Tout d'abord verser 5 grosses cuillères à soupe de gomme en poudre dans un récipient. Ensuite mélangez l’appareil avec de l’eau. Ajoutez deux sucres, puis mélangez...

lire plus
L’usine à litho !

L’usine à litho !

La météo fraîche de ce début de mois de juin suscite un regain pour la pierre calcaire. Jean-Pierre, Nicolas et Elisabeth s’en donnent à cœur joie !

lire plus
KASBA enfin ouvert!

KASBA enfin ouvert!

Ça y est... Après un long, trop long confinement, ils sont de retour ! Chris Delville imprime pour Jean-Pierre sa magnifique pointe sèche et manière noire. Elisabeth Bronitz creuse ses grands bois bleu. Nicolas Mayné nous présente ses travaux en cours. Jean-Pierre...

lire plus

Liens