Outre ses membres résidents (appelés membres assis), l’atelier KASBA a le plaisir d’accueillir régulièrement des membres temporaires (appelés membres debout), graveurs expérimentés désireux de profiter quelques temps de l’infrastructure mais aussi de l’ambiance de l’atelier…

Grande habituée de la maison, l’atelier a le plaisir d’accueillir à nouveau en résidence l’artiste française Estelle Lacombe … sous l’œil vigilant du lithographe Jean-Pierre Lipit…😊

Article réalisé par Nicolas Mayné


Articles similaires

  • Lipit présente son « éloge de la folie »
    Lipit vous présente son « éloge de la folie », une série de quatre lithographies richement textualisées.
  • Jean-Pierre Lipit invite Estelle Lacombe
    | EXPO DU 10 AU 19 MARS 2023 | La gravure ne connais pas les frontières, et l’atelier KASBA sert aussi parfois de refuge bruxellois pour des artistes étrangers. C’est le cas d’Estelle Lacombe, artiste française qui a souvent élu temporairement domicile dans notre atelier, nouant une amitié et une complicité artistique avec Jean-Pierre Lipit.
  • Quelques nouvelles gravures d’Élisabeth
    Souvent un brin déjantées, mais toujours résolument pop, voici quelques dernières gravures d’Élisabeth Bro
  • Exposition « un souffle, une lame »
    L’atelier, c’est un endroit de travail, on se met à sa table, on grave, on imprime. Mais un Atelier collectif, comme KASBA, c’est aussi un lieu de rencontres, où souvent naissent des amitiés, qui parfois se transforment en collaboration. C’est le cas pour un souffle une lame, édition née de la rencontre à l’atelier de Chris Delville et Gilles Hébette.
  • Les deux facettes de Jean Coulon
    Buriniste le jour, musicien la nuit, voici les deux facettes de Jean Coulon. Dualité qui se réunissaient parfois dans ses gravures…
  • « UNE HISTOIRE ENTRE JEAN ET MOI »
    « Un jour nous avons de concert imaginé la réalisation d’une gravure à deux mains. Comment procéder? Quelles limites se fixer? Comme tout jeu qui se respecte, celui-ci nécessite des règles…